Ramou.net Vue de Suzhou (Photo: Pierre Gagnon)

Objectifs et historique du site: Mais qui fait donc toutes ces belles choses?




 

Objectifs du site

Le site 'Textes chinois annotés' (ou ramou.net) vise à:
  • Promouvoir la présence du français sur Internet en offrant un contenu de qualité;
  • Promouvoir la connaissance de la Chine, de sa langue et de sa culture auprès des francophones du monde entier;
  • Promouvoir la connaissance de la langue et de la culture françaises auprès des Chinois;
  • Proposer des outils originaux et efficaces pour les gens d'affaires, diplomates et chercheurs travaillant avec la Chine.
  • *  Écrire au webmestre

     

    Origine du site

    D'accord, le chinois c'est passionnant, mais on perd beaucoup de temps à chercher des caractères dans le dictionnaire. Et même si on est rapide, on tombe toujours sur un sinogramme coriace qui fait tomber la moyenne. Tant qu'on ne maîtrise pas suffisamment de caractères, on est esclave de cette recherche et on lit peu de chose en beaucoup de temps. Or, tout le monde le sait, ce n'est qu'après avoir réussi à absorber quelques centaines de pages d'une langue étrangère, qu'on peut commencer à lire couramment et donc à progresser sans beaucoup d'efforts. Combien de temps faut-il pour atteindre ce seuil critique du décollage? quelques mois vite passés pour une langue latine, plusieurs dures années pour le chinois.

    Pendant la séance de dictionnaire chinois, on inscrit les caractères trouvés dans un cahier, que l'on feuillettera ensuite avec nostalgie, et on oublie la plupart d'entre eux. L'activité n'est pas dépourvue de charme, mais si seulement on pouvait accumuler une fois pour toute, dans sa mémoire, tous les caractères qu'on rencontre. Ou si, au moins, on pouvait piquer un caractère récalcitrant avec la pointe de son crayon pour le forcer à se dévoiler. Eh bien tout cela est possible avec l'informatique.

    Alors, c'est comme ça que sont nés les 'Textes chinois annotés'? Non.

     

    Les textes annotés

    Les fameuses fiches cartonnées sont un outil populaire pour apprendre les caractères chinois (ou les mots de n'importe quelle langue), mais elles demandent beaucoup de manipulations. Et si les fiches sortaient toutes seules de leur boîte pour s'afficher sur le mur de la cuisine pendant qu'on prend le petit déjeuner, ne serait-ce pas merveilleux? Il faudrait bien sûr qu'elles le fassent intelligemment: on aime les fiches pas trop faciles, pas trop difficiles, et on veut se débarrasser automatiquement de celles qu'on maîtrise bien. Encore l'ordinateur! (le mur de la cuisine étant remplacé par un écran). Ce fut notre premier programme concernant le chinois, à l'époque où les polices de caractère Unicode n'existaient pas encore. Nous nous sommes rapidement retrouvés en possession d'une substantielle liste de caractères et de mots chinois: un début de dictionnaire.

    Internet est arrivé et, avec lui, des textes chinois que l'on peut imprimer et déchiffrer tranquillement à tête reposée, dictionnaire en main. Comme l'affirme le grand sage Ben Shagua, l'innovation vient du croisement des savoirs. Nous avons donc écrit un programme qui associe ces textes avec notre dictionnaire de caractères déjà existant. Mais pourquoi nous arrêter en si bon chemin? Autant traduire les mots plutôt que les caractères isolés. Comme les mots chinois ne sont pas clairement séparés les uns des autres, ce n'est pas évident, mais au moins ces mots sont invariables. Et voilà les premiers textes annotés qui déferlent les uns après les autres.

    C'est là que le travail devient intéressant. Plutôt que de remplir fastidieusement notre dictionnaire de A à Z, nous partons d'un texte déjà annoté et nous trouvons la plupart des mots manquants, que nous ajoutons aussitôt à notre base de données. L'opération est agréable, instructive et surtout productive, puisqu'un mot rencontré une seule fois est inscrit en mémoire pour toujours (pas dans la nôtre malheureusement).

     

    Les autres outils

    Pour retenir plus facilement le vocabulaire d'une langue, il faut travailler par associations. Pour chaque caractère, on aimerait par exemple connaître tous les mots dont il fait partie (et pas uniquement ceux par lequel ils commencent, comme dans les dictionnaires), tous ses homophones, ses antonymes, etc. C'est le principe des fiches de caractères [chinois], qui récoltent toute l'information pertinente dans la base de données.

    Le même principe peut s'appliquer à un mot français. On peut obtenir tous les mots et caractères chinois qui contiennent le mot chien par exemple. Et pourquoi pas les mots niche, os et canidé par la même occasion? Il suffit de créer un petit dictionnaire analogique qu'on enrichit et qu'on épure au fur et à mesure. Le triple croisement qui en résulte (toujours selon le principe de Ben Shagua) permet de créer des fiches analogiques [français] presque aussi rapidement qu'on est capable de taper le mot chien.

    Certains textes annotés portent sur un sujet particulier. L'économie par exemple. En les annotant automatiquement, on fait une bonne récolte de mots reliés au domaine choisi. En y ajoutant quelques fiches analogiques et quelques fiches de caractères sur le même sujet, on se retrouve rapidement en possession d'un vaste vocabulaire qu'il suffit de trier et de classer un peu.

    Toujours dans le même esprit d'association par thème, nous avons construit (grâce à un autre programme maison) des tables de caractères ou cartes grand format, que l'on peut imprimer et découper. Le regroupement se fait selon le sujet (oiseaux), la prononciation (shi), l'aspect du caractère (qing-jing), sa nature (clé), sa signification (antonymes), etc.

     

    Les textes interactifs

    Les textes interactifs constituent la deuxième partie du miracle. On peut désormais obtenir la définition de n'importe quel caractère sélectionné à l'écran. C'est simple à utiliser, sobre et peu encombrant (les définitions se trouvent dans la base de données et non dans chacun des textes). À notre connaissance, aucun site Internet, dans quelque langue que ce soit, ne propose un outil aussi performant.

    Les textes dynamiques ne fonctionnent qu'avec MS Explorer (ce qui est déjà pas mal), parce que ce navigateur est le seul à permettre ce type d'interaction. Par ailleurs, le chargement peut être lent sur Internet, du moins pour le premier texte de la journée ou de la semaine. Pour résoudre ce dernier problème, nous avons publié une version cédérom du dictionnaire et d'une série de textes annotés: on peut consulter le dictionnaire et les textes de façon instantanée et sans avoir à se connecter. Avis aux amateurs.

     

    Les projets en cours

    Grâce à nos outils incomparables, nous pouvons produire rapidement des séries de textes annotés sur différents sujets. Si vous avez des textes à proposer (libres de droits et susceptibles d'intéresser les visiteurs de ramou.net), nous pourrions éventuellement les annoter et les mettre en ligne. Nous faisons le même travail pour des institutions (ministères, universités, entreprises), mais moyennant des frais.

     

    D'où viennent les visiteurs?

    Le site, fondé en 1998, a été inauguré officiellement en septembre 2001. Les visiteurs proviennent d'une centaine de pays différents situés sur les cinq continents. La France arrive en tête, suivie du Canada, de la Chine, de la Belgique, des États-Unis, de la Suisse, de l'Italie, de l'Allemagne, de l'Espagne, du Royaume-Uni, du Chili, du Japon et du Maroc. Les pages les plus populaires sont celles du dictionnaire interactif, de la calligraphie et des fiches de caractères. Les quelques centaines de textes annotés, qui répondent à la vocation première du site, demeurent populaires auprès des sinophiles confirmés.

     

    Mais qui fait tout ça?

    Pour en savoir plus sur l'auteur du site, visitez sa page de publications et, si vous êtes vraiment indiscret, l'album de famille.

     

    Renaud Bouret - 2002

    Avis: nous avons fait les plus grands efforts pour obtenir la permission de reproduire les extraits de textes présentés sur ce site. Si vous jugez que la publication de certains textes enfreint vos droits, veuillez nous contacter.